Amibiote

La société Bridor a fait appel à des chercheurs du CREM pour étudier la réaction des consommateurs face à un nouveau produit : l'Amibiote, un pain prébiotique, développé en partenariat avec l'INRAE.

Le contexte du projet

Constatant la décroissance du marché du pain, la société Bridor (groupe Le Duff) a décidé de développer et commercialiser un nouveau pain prébiotique. Cette « super-baguette », enrichie en fibres aux ingrédients naturels pour favoriser les microbiotes, a été développée en partenariat avec un laboratoire de l'INRAE. La présentation du projet sur le site web de l'INRAE est disponible ici.

Souhaitant connaître en profondeur la réaction des consommateurs face à cette innovation, la société a fait appel à des chercheurs du CREM pour mener une étude complète de leur perception et de leur comportement.

Ce travail de recherche, resté confidentiel avant le lancement du produit en septembre 2019, s'est déroulé sur plusieurs mois. Il est présenté succinctement ci-dessous, en quelques lignes.

Le projet scientifique

Pour mieux appréhender et surtout segmenter le marché du pain, Jean-Philippe Croizean et Philippe Robert-Demontrond ont mobilisé la théorie des représentations sociales. Et pour étudier précisément la perception et la réaction des consommateurs par rapport à ce pain microbiote, ils ont déployé une démarche scientifique organisée atour de quatre études. La première étude, quantitative et exploratoire, a été réalisée afin de comprendre la perception par les consommateurs de l’alimentation et plus particulièrement du pain par rapport aux risques santé, à l’énergie et à la vitalité. La deuxième étude, qualitative, a porté sur la compréhension des notions d’équilibre, de naturalité et de bien-être chez les consommateurs. La troisième étude, qualitative, s’est focalisée sur la perception du terme microbiote chez les consommateurs. Enfin, la dernière étude a porté sur le lancement du pain probiotique.

Les réalisations

Outre les rapports, services et conseils rendus à Bridor, ce projet a permis à nos chercheurs de développer une nouvelle méthodologie beaucoup plus explicative des différents segments du marché du pain tout en utilisant les critères traditionnels de segmentation (socio-démographiques, styles de vie et avantages recherchés).

La recherche a déjà donné lieu à une communication en congrès scientifique en Novembre 2018.

Un article est en cours de soumission dans une revue académique.

Croizean J.P., Robert-Demontrond P. (2018): "Apports des méthodes léxicométriques dans les représentations sociales : le cas du pain", 17èmes Journées Normandes de Recherche sur la Consommation, Rouen.

Le partenaire

Bridor-groupe Le Duff